Le numérique à l’école : enjeux et pistes d’action (1)

Ce billet fait partie d’une série de cinq visant à proposer, par la déconstruction de quatre enjeux liés au numérique à l’école, une réflexion sur les politiques d’intégration des technologies pour une refondation numérique de l’école.

3596827936_8e5ea8e345_o

Introduction
« La plupart du temps, l’école est à la remorque des grands mouvements technologiques » (Bordeleau, Depover & Pochon, 1999, p.13). Force est de constater que ces propos, vieux de plus de quinze ans, restent d’actualité au regard de la situation actuelle de l’intégration du numérique dans l’enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Bien plus que la radio, la télévision ou encore les premiers CD-Rom, le numérique, et surtout Internet, remettent en question les modes de production et de diffusion des savoirs, obligeant l’école à questionner ses fondements pédagogiques, ses différents rapports – au savoir, au temps, à l’espace – ainsi que ses objectifs. Néanmoins, si comme le souligne Tardif (1997, p.9), « conclure consciemment à leur inutilité – celle des technologies de l’information et de la communication en enseignement – constituerait une forme de cécité irresponsable sur le plan professionnel », il s’avère important de ne pas voir en elles le remède – ou poison – à tous les maux. En ce sens, le numérique doit être considéré comme un moyen d’enseignement et d’apprentissage, à l’opposé d’une logique technocentriste dans laquelle les technologies guident l’enseignement et l’organisation du travail pédagogique. Dès lors, l’intégration du numérique à l’école est à envisager dans une perspective fondée sur le couplage entre la technologie et l’activité humaine. De facto, qu’il s’agisse de compréhension des phénomènes ou de mise en œuvre d’actions concrètes, il importe de saisir le sens que les enseignants et élèves accordent aux technologies, la manière dont ils se les approprient et infléchissent certaines de leurs modalités afin qu’elles répondent de manière optimale à leurs besoins en termes de pédagogie et d’apprentissage (Roland, 2012). En adoptant cette approche, nous proposons une lecture de quatre enjeux liés à l’intégration des technologies et offrons des pistes de réflexion visant une refondation numérique de l’école.

Bibliographie
Bordeleau, P., Depover, C. & Pochon, L. (1999). L’école de demain à l’heure des technologies de l’information et de la communication. Neuchâtel et Lausanne : Institut romand de recherches et de documentation pédagogiques (IRDP).
Tardif, J. (1998). Intégrer les nouvelles technologies de l’information. Quel cadre pédagogique ? Paris : ESF.

Crédit photographique : Wesley Fryer


Une réflexion au sujet de « Le numérique à l’école : enjeux et pistes d’action (1) »

  1. Ping : Le numérique à l’école : enjeux et pistes d’action (2) | Hypomnematon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.