Le « Plan du numérique » de la Wallonie

Durant cette année 2015, j’ai eu l’occasion de faire partie d’un panel d’experts invités à élaborer des propositions pour le « Plan du numérique » pour la Wallonie.

Capture d’écran 2015-09-23 à 08.38.40

Ce vendredi 18 septembre 2015, Pierre Rion, Président du Conseil du Numérique, a remis à Jean-Claude Marcourt, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique, le rapport “Digital Wallonia. Proposition pour un Plan du Numérique”. Le plan traduit l’ambition du Conseil du Numérique : faire de la Wallonie un territoire connecté et intelligent, où les entreprises technologiques sont des leaders reconnus au niveau mondial et les moteurs d’une mutation industrielle réussie et où l’innovation numérique est soutenue au service de la qualité de l’éducation, de l’ouverture des services publics et du bien-être des citoyens.

– Une méthodologie participative
Le plan du numérique marque une rupture avec les méthodes traditionnelles de l’action publique et intègre les codes de l’économie numérique : collaboration, co-création et approche bottom-up. La dynamique des Assises du Numérique a impliqué plus de 200 experts issus de 140 organismes, associations et entreprises, privés et publics, au sein de 13 groupes de travail thématiques. Ce processus a été encadré et orienté par le Conseil du Numérique, instance indépendante mise en place par le Ministre du Numérique, présidée par Pierre Rion.

– Un plan fédérateur
Le Conseil du Numérique a souhaité que le plan réponde aux caractéristiques suivantes :
– Chaque ministre du gouvernement doit pouvoir greffer ses initiatives au plan. Celui-ci ne produira ses effets que s’il sert de base aux initiatives dans tous les domaines d’activité de la société.
– Agilité. Le plan permet d’intégrer de nouvelles mesures ou ajuster des mesures existantes, tout en maintenant sa pertinence par rapport aux évolutions du numérique.
– Cohérence. Le Plan du Numérique est aligné avec le Plan Marshall 4.0, et cohérent avec les autres initiatives numériques, en Wallonie, en Belgique (Digital Belgium) et au niveau européen (Digital Agenda).
– Le plan sera la feuille de route de la Wallonie en matière de numérique. Il doit dès lors faire l’objet d’une large diffusion et d’un reporting régulier.

– 5 thèmes ont été identifiés pour structurer le plan.
1. Territoire connecté et intelligent – Connecté au très haut débit et intelligent, le territoire offre un accès illimité aux usages numériques et agit comme catalyseur du développement industriel et économique.
2. Secteur du numérique – Développer les usages numériques implique un secteur du numérique fort et une recherche pointue.
3. Economie par le numérique (industrie et services) – Le redéploiement de l’économie wallonne passe par une augmentation forte et rapide de l’intensité numérique des entreprises.
4. Services publics – Le numérique permet d’envisager une génération nouvelles de services publics, ouverts et transparents.
5. Compétences numériques et emplis – Les Wallons doivent devenir les acteurs de la transformation numérique par l’acquisition des compétences et le développement des usages du numérique.

Le cinquième volet du plan laisse une part belle au numérique en souhaitant former les wallons aux technologies numériques, à leurs usages et aux nouveaux métiers du numérique à l’école, dans les entreprises et les organisations :
– Doter les écoles en équipements et infrastructures de pointe en établissant un plan ambitieux de déploiement d’infrastructure numérique dans les écoles.
– Assurer l’acquisition de compétences numériques chez tous les wallons, à chaque étape de leur vie et de leur parcours
– Développer les compétences numériques afin de former la nouvelle génération de talents.
– Former et accompagner les enseignants pour accélérer la transition numérique des processus d’apprentissage.
– Faciliter la création, l’échange et l’utilisation des ressources numériques pour l’éducation et la formation professionnelle.
– Promouvoir les métiers du numérique & intégrer la transformation numérique des métiers dans la formation.
– Renforcer l’accompagnement à l’usage du numérique, surtout pour les personnes les plus éloignées de celui-ci.

Chaque proposition est plutôt bien décrite en mentionnant les acteurs clés, le timing prévu, les coûts estimés ainsi que des propositions d’indicateurs opérationnels. Si je n’ai eu l’occasion que de parcourir le plan, j’essaierai de vous en faire une lecture plus approfondie dans les prochains jours et, surtout, suivrai sa mise en oeuvre opérationnelle dans le domaine de l’éducation numérique.

Le plan est téléchargeable à cette adresse : https://www.digitalwallonia.be/wp-content/uploads/2015/09/Plan-du-Num%C3%A9rique_Rapport-du-Conseil-du-Num%C3%A9rique_VF.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.