Le podcasting à l’université : pourquoi ? Comment ? Pour quels résultats ?

Diaporama_AIPUBE.001Il y a un an, je présentais la communication « Le podcasting à l’université : pourquoi ? Comment ? Pour quels résultats ? » (voir abstract ci-dessous) à Trois-Rivières (Canada) dans le cadre du Colloque de l’Association de Internationale de Pédagogie Universitaire.

Aujourd’hui, la section belge de notre association – oui, j’en fais partie – a organisé un « best-of » des communications issues de chercheurs et de praticiens belges afin de permettre aux enseignants, conseillers pédagogiques, voire chercheurs n’ayant pas eu l’occasion de participer à ce colloque international d’en apprécier une partie.

J’en profite pour diffuser le diaporama de ma communication d’aujourd’hui. Les vidéos de notre atelier sur l’accompagnement technopédagogique arriveront dans quelques jours…

De nombreuses institutions d’enseignement universitaire ont opté pour un nouveau mode de diffusion de contenus pédagogiques audiovisuels : le podcasting (ou baladodiffusion). C’est le cas de l’Université libre de Bruxelles qui mène, depuis octobre 2010, une recherche-action (“ULB Podcast”) visant la mise en place d’une infrastructure de podcasting ainsi que l’évaluation de ses impacts sur l’enseignement et l’apprentissage.
Notre contribution a pour objectif premier de proposer une lecture critique de la littérature – principalement nord-américaine – consacrée à l’évaluation des impacts du podcasting sur l’apprentissage dans l’enseignement supérieur universitaire. Notre analyse remet en question les résultats dichotomiques obtenus jusqu’alors en interrogeant les perspectives et la pertinence des conditions méthodologiques de ces recherches. Cette lecture nous a amené à adopter, dans notre recherche-action, une approche systémique centrée sur les utilisateurs – enseignants et étudiants. En ce sens, notre recherche tend à répondre à la question suivante : « Pourquoi et comment les utilisateurs intègrent-ils (ou n’intègrent-ils pas) le podcasting dans leurs dispositifs pédagogiques – enseignants – et dans leurs stratégies d’apprentissage – étudiants ? » Le second objectif de notre contribution est de présenter deux études de cas émanant de cette recherche-action : la première portant sur l’enregistrement automatisé d’un cours de psychologie au format « diaporama commenté », la seconde sur la création et la mise à disposition de neuf modules audiovisuels d’auto-apprentissage en grammaire anglaise. Par l’intermédiaire de questionnaires et, surtout, d’entretiens semi-directifs réguliers avec les utilisateurs, cette focalisation croisée sur les enseignants et les étudiants nous permet de dépasser les conclusions quantitatives d’un impact positif ou négatif de cette technologie afin de mieux saisir le sens que ces utilisateurs accordent au podcast, la manière dont ils se l’approprient et infléchissent certaines de ses modalités afin qu’il réponde de manière optimale à leurs besoins en termes de pédagogie et d’apprentissage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.