Publication – Génération Y au conservatoire ? Regard sur les pratiques numériques des étudiants dans le cadre de leurs apprentissages

2015-09-23 20.11.46-2

En 2014, j’ai eu l’occasion de donner une des conférences d’ouverture de Journées du GRIAM organisées le 20 et 21 février.

Résumé de la communication : Depuis de nombreuses années, les technologies transforment continuellement le processus d’apprentissage. A l’heure du Web 2.0, social et collaboratif, d’une informatique personnelle et nomade – smartphone, tablette, cloud computing –, de nombreuses recherches montrent que les étudiants de l’enseignement supérieur recourent à ces outils et services dans le but de créer, voire d’organiser, leur « environnement personnel d’apprentissage » (EPA) en dehors de la sphère institutionnelle. Certains d’entre elles mettent également au jour que la conception de ces EPA débute bien avant l’entrée à l’université interrogeant, dès lors, les pratiques des enseignants et le rapport à la scolarité de ces « nouveaux élèves ».
Notre contribution présentera différents regards sur ce sujet à travers les résultats de plusieurs de nos recherches : une première se focalise sur l’élaboration de ces EPA par les étudiants de l’enseignement universitaire, l’appropriation des outils qui les composent et les stratégies d’apprentissage mises en œuvre dans ce cadre. Une deuxième aborde la manière dont les formateurs d’enseignants issus de l’enseignement supérieur de type court prennent en compte les EPA de leurs étudiants et accompagnent ceux-ci dans l’élaboration de tels environnements. Enfin, par l’intermédiaire d’une enquête menée dans plusieurs conservatoires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous apporterons un éclairage sur les environnements personnels d’apprentissage d’étudiants du domaine musical.

Dans le cadre de cette conférence et à la demande des organisateurs, j’ai mené une (petite) recherche qui avait pour but de connaître les habitudes technologiques de ces étudiants, de recueillir leur perceptions par rapport à différents outils ainsi que d’investiguer leurs usages des médias socionumériques dans des activités d’apprentissages. Pour ce faire, j’ai interrogé 52 étudiants (23 hommes et 29 femmes) issus des conservatoires de Bruxelles, de Mons et de Liège ; tous étudiants en Master et/ou en agrégation.

La recherche vient d’être publiée dans le 5ème numéro de la revue Orphée Apprenti. Vous pouvez retrouver l’article en ligne.

 


6 réflexions au sujet de « Publication – Génération Y au conservatoire ? Regard sur les pratiques numériques des étudiants dans le cadre de leurs apprentissages »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.