Le podcasting : quels sont les usages des étudiants ?

Ceux qui me lisent depuis longtemps ou me connaissent bien savent que les ressources audiovisuelles pédagogiques, sous la forme de « cours enregistrés » ou de « capsules », utilisées dans des cours hybrides ou entièrement en ligne, sont l’un de mes artefacts préférés en termes de recherche, notamment en ce qui concerne l’appropriation par les apprenants au sein de leur environnements d’apprentissage.

2015-03-10 10.59.58

En mars dernier, j’ai publié avec Philippe Emplit un article intitulé « Enseignement transmissif, apprentissage actif : usages du podcasting par les étudiants universitaires » dans la Revue Internationale de Pédagogie de l’Enseignement Supérieur. Au sein de celui-ci, nous faisions le point sur trois années de recherche (2010-2013 ce qui vous montre le – long – temps du processus de publication) à propos des usages enseignants et étudiants du podcasting à l’Université libre de Bruxelles.

Résumé : Publier des enregistrements audiovisuels de cours ou des séquences complémentaires sous forme de podcasts à l’attention des étudiants ne va pas sans poser de questions : comment utilisent-ils ces médias ? Est-ce une échappatoire au cours en présentiel ? Quels sont les impacts sur l’apprentissage ? L’investissement en temps de l’enseignant est-il rentabilisé ? Les résultats issus de recherches antérieures peuvent être qualifiés de dichotomiques : les uns arguant que le podcasting n’a pas d’effet notable, les autres concluant que l’outil opère certains effets positifs sur les résultats, la motivation ou l’anxiété. Complémentairement à ces études considérant les technologies comme des entités indépendantes des individus et des contextes, notre recherche adopte une approche centrée sur les utilisateurs afin d’analyser la manière dont les étudiants, au sein d’un dispositif donné, intègrent le podcasting dans leurs stratégies d’apprentissage. La recherche a été réalisée auprès d’étudiants provenant de douze cours de l’Université libre de Bruxelles en utilisant un questionnaire (n = 2247), des entretiens compréhensifs (n = 23) et une grille d’analyse des dispositifs pédagogiques. Le croisement de ces analyses de données permet de saisir le sens que les étudiants accordent au podcast, la manière dont ils se l’approprient et infléchissent certaines de ses modalités afin qu’il réponde au mieux à leurs besoins en termes d’apprentissage.

Depuis, ce sont plus de 7000 étudiants qui ont été interrogés par questionnaire (papier) et près d’une centaine par l’intermédiaire d’entretiens compréhensifs répétés à plusieurs reprises durant le quadrimestre. Nous manquons pour l’instant de temps et de force vive pour analyser ces résultats, mais ils continuent de s’accumuler. Aujourd’hui, les instruments de recherche ont quelque peu évolué :
– Les questionnaires sont maintenant électroniques et entièrement standardisés, ils permettent de générer des rapports en fin d’année, par cours ou sur l’ensemble du projet.
– Les entretiens s’inscrivent dans une recherche plus globale qui s’intéresse au pratiques d’élaboration d’un environnement personnel d’apprentissage par les étudiants universitaires.
– Notre lecteur audiovisuel, EZplayer, dispose d’un système de learning analytics qui permet d’enregistrer, de suivre et d’analyse les usages des ressources audiovisuelles à grande échelle.

Je vous parlerai plus concrètement de ce système d’analyse des traces et de sa mise en place dans un prochain billet. En attendant, je vous invite à (re)découvrir les fonctionnalités de notre lecteur audiovisuel pour l’enseignement et l’apprentissage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.