Routine matinale

IMG_2161

Comme le montre la date de ma dernière contribution dans ce carnet, je peine à être pleinement actif dans ces activités de rédaction, pris par d’autres contraintes. Pourtant, j’ai pas mal de choses « dans les cartons » à raconter, à partager ou à publier. Il suffit de trouver le temps.

Pour ce faire, en cette rentrée académique, j’ai décidé d’installer une « routine matinale » pour tirer profit d’une partie de la matinée. Concrètement, la matinée « type » ressemble à ceci :
– 6:00 AM : Réveil & douche
– 6:30 AM : Premier café & lecture du journal
– 6:45 AM : Petit déjeuner
– 7:30 AM : Départ pour le boulot
– 8:00 AM à 9:00 AM : Lecture et rédaction pour le carnet

L’objectif de cette routine est double : d’une part, profiter un peu mieux de mes matinées que ce que je pouvais faire auparavant – snooze à répétition, absence de petit déjeuner, douche rapide, etc. – et, d’autre part, prendre un temps régulier pour lire – veille scientifique –, partager ces lectures – sur les réseaux sociaux – et alimenter ce carnet. Ceci ne veut pas dire qu’il y aura nécessairement des nouveaux articles tous les jours mais, de manière générale, la publication sera bien plus régulière.

En attendant, je profite de la demi-heure qu’il me reste, ce matin, pour débuter le MOOC ITES « Innovations technopédagogiques en enseignement supérieur » de l’Université de Montréal.

Comme l’indique son syllabus, ce cours vise à offrir aux professeurs et professionnels oeuvrant en contexte postsecondaire un aperçu des pratiques innovantes les plus actuelles en matière de technopédagogie ainsi que des pistes pour l’application de ces pratiques et par extension, pour l’accompagnement de professeurs visant à les adopter. Le contenu du cours se fonde sur les recherches les plus récentes à l’ordre postsecondaire et s’alimente notamment aux recherches dirigées par les principaux auteurs du cours. Les dimensions théoriques sont présentées de manière accessible et l’accent sera placé sur l’intégration théorie-pratique.

Photo : George Redgrave


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.