Appel à communication – Journée d’étude ABC-Day – La collaboration et la recherche en éducation : quelles relations ?

Img_ABC-Educ

Comme chaque année, ABC-éduc (Association belge francophone des chercheurs en éducation) organise son ABC-day, un moment privilégié pour nous rencontrer et échanger.

Cette année, la journée, qui aura lieu à Liège le 10 novembre, traitera des divers types de collaborations vécues dans le cadre des recherches en éducation. Une journée en deux temps qui donnera l’occasion :

  • de réaliser un état des lieux des initiatives existantes en interrogeant les enjeux soulevés par la collaboration ;
  •  de susciter de nouvelles synergies entre équipes de chercheurs d’horizons divers grâce à une présentation des recherches menées actuellement en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Vous trouverez ci-dessous l’appel à communications qui sera clôturé le 15 juillet.

Plus d’information sur le site d’ABC-Educ.

Les sciences de l’éducation, de par leur ancrage en sciences humaines et la multiplicité des acteurs concernés, constituent une des disciplines scientifiques pour lesquelles il est intéressant d’interroger la dimension collaborative. La journée d’étude d’ABC Educ du 10 novembre 2015 sera centrée sur cette problématique et poursuivra un double objectif : d’une part, réaliser un état des lieux des initiatives existantes en y interrogeant les enjeux soulevés par la collaboration et, d’autre part, susciter de nouvelles synergies entre équipes de chercheurs d’horizons divers grâce à une présentation des recherches menées actuellement en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Premier temps – Analyses d’expériences vécues. La collaboration : quels partenaires,  finalités, difficultés et plus-values ?

Mener une recherche en sciences humaines, particulièrement en sciences de l’éducation, c’est interagir avec divers acteurs.  Qu’il s’agisse des personnes avec lesquelles sont identifiées ou co-construites les problématiques de recherche (commanditaires issus du monde de la recherche et/ou du monde professionnel, partenaires),  celles auprès desquelles est recueilli le matériau de recherche (questionnaires, entretiens, observations), celles qui sont associées à la définition  du  protocole de la recherche (chercheurs, praticiens,…), celles qui vont accompagner la démarche de recherche (promoteurs, comités de pilotages,…), voire évaluer les produits de la recherche, l’un des défis majeurs réside dans l’articulation des enjeux portés par ces différents acteurs. Ces interactions peuvent constituer de réelles opportunités pour développer un travail de collaboration. Qu’elles soient entre chercheurs d’une même discipline ou regroupant des disciplines variées, entre chercheurs issus de différentes institutions, universités et hautes écoles, entre chercheurs et praticiens, les occasions sont nombreuses d’engager des collaborations et au travers de celles-ci de co-construire des  démarches de recherche originales et de nouvelles connaissances.

Mais qu’entend-on précisément par collaboration lorsqu’il s’agit de mener de la « recherche » dans un contexte académique et pour laquelle il s’agit de revendiquer toute la légitimité du caractère scientifique (Beillerot, 1991) ? Quels sont les critères de scientificité ? Qui construit l’objet de recherche ? A qui est-il destiné ? Pour quels usages ? Qui est susceptible de se développer professionnellement ? Comment sont prises les décisions (Tikunoff, Ward, & Griffin, 1979) ? Quels sont les acteurs ou les communautés qui sont rapproché(e)s grâce à cette collaboration (Desgagné, 1998; de Grosbois, S, 2015) ? Quelle plus-value offre la collaboration ? Quelles sont les visées poursuivies par cette collaboration ? Toute collaboration sous-entend-elle une « coopération conflictuelle » ?  Autant de questions qui seront traitées au cours de la première partie de la journée d’ABC-Educ (Association belge francophone des Chercheurs en Education) grâce au partage et à la mutualisation des expériences d’enseignants-chercheurs qui ont pu acquérir une expérience de collaboration.

Second temps – Actualité de la recherche en éducation. Vers de nouvelles collaborations ?

L’après-midi sera, quant à lui, consacré plus largement à l’actualité des recherches en éducation et en formation et à l’émergence de nouvelles questions de recherche dans ce champ. Ces dernières pourraient constituer de nouvelles opportunités de collaborations. Les équipes de chercheurs sont invitées à présenter, sous forme de posters, les recherches qu’ils mènent actuellement ainsi que les questions originales qu’elles soulèvent. Ce second temps veut être une opportunité pour amorcer des collaborations entre équipes de chercheurs afin, par exemple, d’initier des interventions conjointes, sous forme de symposiums, lors de l’AREF (Actualité de la Recherche en Education et en Formation) qui se tiendra en Belgique en 2016. Il peut aussi être l’occasion de faire émerger de nouvelles questions et problématiques peu ou mal investiguées par la recherche et dont celle-ci pourrait s’emparer.

Eléments bibliographiques

Beillerot, J. (1991). La « recherche ». Essai d’analyse. Recherche et formation, 9, 15-31.
Desgagné, S. (1998). La position du chercheur en recherche collaborative : illustration d’une démarche de médiation entre culture universitaire et culture scolaire. Recherches qualitatives, 18, 77-105.
Grosbois, S. (2015). L’université , les enjeux socieux et les innovations sociales : l’expérience du service aux collectivités de l’Université du Québec à Montréal. Conférence à LLN le 25 février 20105, menée dans le cadre du réseau LIEU.
Tikunoff, W., Ward, B., & Griffin, G. (1979). Interactive Research ans Development on Teaching : Final report. Far West Laboratory for Educational Research and Development.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.