A new participative space for MOOCs: overtaking technological evolution to achieve educational innovation

Dans le cadre du troisième colloque européen sur les MOOCs (EMOOCs 2015), Philippe Emplit, Eric Uytebrouck et moi-même avons proposé de poser un regard critique sur les innovations technopédagogiques qui traversent l’enseignement supérieur. En ayant recours au modèle de l’intéressement, nous montrons dans cette communication (sous forme d’article et de vidéo) que derrière ces prétendues innovations se cachent des intérêts divergents d’acteurs en présence pour lesquels les points de convergence relèvent rarement de l’ordre de la pédagogie ou de l’apprentissage. Nous présentons également, par cet intermédiaire, la politique institutionnelle de l’Université libre de Bruxelles en matière de MOOC.

Article (en anglais)

Article_EMOOCs

Résumé (en anglais)

The prime aim of this paper is to take a critical look at current MOOCs in order to demonstrate that the alleged techno-educational innovation is generally little more than a manifestation of the divergent interests of the stakeholders involved. Any convergence of these interests is actually rarely linked with teaching or learning. In a second step, our objective is to present the approach developed by the Université libre de Bruxelles to minimise this divergence and overcome the technocentricity of MOOCs. This approach is singular in the sense that the whole production of these open online courses is being constantly fuelled by research aimed at designing systems fully meeting – from both an educational and technical angle – the needs and usages of their users, whether teachers or students. The technological, pedagogical and scientific implications of this MOOCs development process will be assessed. [Article_EMOOCs]

Vidéo (en anglais)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.