Six raisons d’enregistrer son cours en podcast… Au moins

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, deux types de podcasts peuvent schématiquement être distingués. D’une part, les « cours enregistrés », c’est-à-dire la captation au format audio, vidéo et/ou diaporama de l’entièreté d’un cours en présentiel. Mis en ligne à l’attention des étudiants, ce contenu offre un support complémentaire aux autres ressources (cours présentiel, polycopié, notes de cours, etc.). Dans ce cadre, les podcasts sont principalement utilisés comme outils d’aide à la prise de notes, voire de révision en vue des examens. D’autre part, les « capsules », c’est-à-dire des séquences brèves et ciblées réalisées par l’enseignant, permettant aux étudiants d’approfondir, d’illustrer ou de contextualiser un cours ou une partie de cours ex cathedra, de séminaire, d’étude de cas ou de séance de travaux pratiques. De manière plus générale, les activités de soutien à l’apprentissage réalisées par l’entremise du podcasting sont nombreuses et dépendent des dispositifs pédagogiques propres à chaque enseignement.

Dans le cadre du projet « ULB Podcast » que je mène à l’Université libre de Bruxelles, les trois ans de recherche-action (et cela continue) nous ont amenés à penser que les cours enregistrés pouvaient être particulièrement pertinents dans de nombreux dispositifs pédagogiques et, surtout, qu’ils demandent, a priori, moins d’investissement de l’enseignant par rapport aux bénéfices que les étudiants peuvent en tirer.

Dans cette optique, nous venons de lancer, sous la forme d’une courte vidéo, une campagne d’information à propos des « cours enregistrés » en mettant en lumière six raisons de passer à l’action. Celles-ci émanent toutes des recherches menées depuis trois ans.


2 réflexions au sujet de « Six raisons d’enregistrer son cours en podcast… Au moins »

  1. Ping : Formation, enseignement, environnement universitaire | Culture numérique

  2. Ping : Blog FAD – Technofutur TIC - Veille de la semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.